Portrait

Annie Ocana, une guide qui allie le jeu et la nature !

Après une carrière dans la publicité et la communication, Annie avait besoin de remettre la nature au cœur de sa vie. Depuis 6 ans, Annie propose ses services de guide nature à toutes sortes de groupes, qu’ils soient composés d’amis ou d’écoliers, des groupes déjà constitués ou qui ne se connaissent pas, des entreprises, des associations...

Racontez-nous comment vous en êtes venu à devenir guide nature ?

“Après avoir exercé pendant 16 ans dans la publicité, je me suis rendue compte que mon travail s’éloignait de plus en plus de mes valeurs”. Annie a donc négocier son départ avec son employeur pour pouvoir avoir le statut d'entrepreneur. C'est après avoir repris la pratique du trail en forêt, le travail de guide nature lui est alors apparu comme une évidence. Elle a donc passé un BPJEPS mention éducation à l’environnement et a effectué sa première expérience au sein du Parc Naturel Régional Oise Pays de France pour son stage auprès de la chargée de mission éducation à l’environnement. Le PNR est aujourd’hui son partenaire privilégié.

En quoi consistent les missions d’un guide nature ?

Annie est une guide généraliste, c’est à dire, que sa mission principale est de vulgariser, de rendre accessible la connaissance de la nature et le patrimoine mais aussi sur l’environnement et pour tout public. L’enjeu est donc de se faire comprendre mais surtout de faire passer un bon moment à ses groupes. Ainsi, elle refuse l’enseignement ascendant. “Rien de mieux que le jeu et les anecdotes pour faire passer le message. Et ça fonctionne aussi bien avec les enfants qu’avec les adultes : Saviez-vous par exemple que lorsque le pic creuse sa loge, il enroule sa langue autour de son cerveau pour éviter qu’il ne bouge et amortir chocs et vibrations...?”.

Annie fonctionne donc avec les jeux de piste, surtout pour les groupes d’adolescents. Le but est souvent le même : En suivant un itinéraire, les participants doivent glaner des indices qui les mèneront au point suivant. Pour corser le tout, les joueurs doivent résoudre des énigmes tout au long de leur parcours. Elle édite aussi des carnets d’activités pour ses animations scolaires ou pour les goûters d’anniversaire.

Quel est votre terrain de jeu de favori ? Votre saison préférée ? Les petits plaisirs du métier ?

Lorsqu’elle a commencé, Annie travaillait essentiellement sur le territoire du Parc Naturel Régional Oise Pays de France, c’est à dire, le sud du département de l’Oise et le nord du département du Val d’Oise mais son terrain de jeu s’élargit petit à petit par le bouche à oreille et les rencontres qu’elle fait. Annie travaille aussi bien en forêt que dans les villages aux patrimoines remarquables. Son lieu préféré reste la forêt d’Halatte et plus précisément entre le Mont Pagnotte et Yvillers (Villeneuve-sur-Verberie). Mais pour elle “la forêt d’Halatte est un endroit fabuleux parce que vous pouvez passer de la période de la Préhistoire avec les menhirs des Indrolles à Senlis , au XVIIe avec les fontaines à margelle et les poteaux directionnels à ailettes, à la fin XIXème siècle avec le fameux château d’eau structure Eiffel à Chamant et le tout, sur un circuit de 12 km !”. Concernant sa saison préférée, elle hésite entre l’automne, période propice au glanâge en forêt et le printemps, le tableau de la nature qui renaît. Et les plaisirs du métier, il y en a...beaucoup ! Mais son préféré reste le luxe de prendre le temps d’observer ou d’écouter. Elle apprécie aussi d’avoir remis les échanges humains au cœur de son activité.

Quel est donc l’intérêt du jeu dans la préservation et la connaissance de la Nature ?

Le jeu est un excellent moyen d’attirer l’attention auprès de public non sensibilisé et de mettre un enjeu dans la découverte de la nature en évitant que les participants se sentent dans la contrainte. A la fin de la sortie, les participants auront forcément retenu quelques informations capitales nécessaires à la préservation de leur environnement.

Quels sont vos projets jeu pour les prochains mois ?

“Je suis actuellement en pleine préparation d’un escape !”
L’escape game est une activité assez “à la mode” dont le but est de résoudre des énigmes pour déverrouiller des coffres et, au terme de la partie, réussir à s'échapper de la pièce dans laquelle les joueurs sont enfermés. Annie a eu l’idée d'adapter (en extérieur) ce jeu en vogue à la sensibilisation de la nature.
Au départ, cet escape devait se faire pour le Festival de l’oiseau du 11 au 19 Avril. Annie souhaite le re-programmer au sein du jardin de la maison du parc à Orry-la-Ville. “Parce que la difficulté avec un escape c’est de trouver une trame et de s'échapper en résolvant des énigmes.” Avec cette bâtisse du XIX ème siècle, Annie va pouvoir s’inspirer d’anecdotes historiques trépignantes, tout en promouvant les missions environnementales du Parc Régional Naturel.  

Vous avez un groupe constitué pour un projet futur de sortie nature ? Notre service groupe se fera une joie d’organiser une journée incluant une visite guidée Nature avec Annie !